mercredi 14 juin 2017

L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine ! - Jean-Luc Marcastel



L'auberge entre les mondes, tome 1 : Péril en cuisine ! - Jean-Luc Marcastel

Nathan est apprenti cuisinier dans une auberge réputée pour ses bonnes recettes. Avec son ami Félix, il sent très vite que cet endroit regorge de mystères. Les murs bougent ; des créatures inquiétantes semblent vivre tapies dans les ombres ; et il y a cette force qu'il ressent au plus profond de lui... 
Alors que les mondes s'affrontent, Nathan est le seul à pouvoir réconcilier les hommes et apaiser les conflits.

Note : 3,5 / 5


Si vous avez déjà eu la chance de croiser Jean-Luc Marcastel en dédicace, vous savez comme moi que c'est quelqu'un d'absolument adorable, un surprenant alchimiste (dû à tout l'attirail nécessaire à ses uniques dédicaces) et surtout un bon vivant qui parle peut-être un peu trop de nourriture (et vous donne très faim !). L'auberge entre les mondes, c'est un petit peu de tout ceci, tout ce qui fait cet auteur que j'affectionne décidément beaucoup, avec de l'action en prime et un imaginaire qui m'a très souvent fait sourire avec toutes ces références.

Les bases de l'intrigue se posent très vite. On fait la connaissance de Nathan et de son ami Felix, en route pour un stage dans la célèbre Auberge de la Montagne. Sauf que cette auberge n'est pas exactement comme Nathan l'attendait. Il n'accueille pas de vieux montagnards ni de familles venues se ressourcer, non : c'est le lieu de rencontre de tous les extra-terrestres, un espace neutre qui donne sur tous les mondes. Et Nathan, ce jeune garçon sans parents, baladé de famille d'accueil en famille d'accueil, n'en est pas moins que l'héritier.

C'est un livre qui se lit très facilement, les révélations s'enchaînent et l'action ne tarde pas non plus. Le rythme est vraiment parfait pour les enfants, et saura captiver même les plus réticents à la lecture tant le récit est efficace. De nombreuses fois durant ma lecture, je me suis dit : tout cela serait parfait en dessin animé ! C'est dynamique, l'aventure est au rendez-vous et l'imaginaire vraiment intéressant et prenant.

En parlant de l'imaginaire, s'il saura facilement parler aux enfants avec toutes ces créatures de science-fiction, le côté donjon lors de la recherche du champignon dans les gigantesques caves de l'auberge, il a rendu l'adulte que je suis vraiment nostalgique. J'ai aimé trouver toutes ces références à Lovecraft (de façon flagrante avec la mention de Cthulhu, l'apparition de nombreux tentacules et l'homme-poisson, que plus subtilement avec les différents noms liés à l'auberge) et à divers autres figures ou concepts de science-fiction. Et tout cela est très bien amené et sert l'intrigue à la perfection.

Alors oui c'est un peu naïf, le style d'écriture est très familier et simple, mais qu'est-ce que ça se lit bien ! Encore une fois, les enfants adoreront, et s'il ne marquera pas forcément les adultes, ce livre vous fera tout de même passer un très bon moment de lecture.

Pour finir, j'aimerais tout simplement parler de ces recettes déguisées en dialogue entre nos deux chefs cuistots préférés que l'on peut retrouver à la fin du livre : quelle bonne idée ! J'ai vraiment hâte de les tester, d'autant plus que Jean-Luc Marcastel a l'habitude de poster des photos de ses préparations sur Facebook, et que j'avais déjà repéré ces fameux cromesquis de cantal !

Logo Livraddict

**********

La science-fiction jeunesse :
  

4 commentaires:

  1. Merci pour cette chouette chronique! J'hésitais à mettre le nez dans ce roman pour le conseillers à mes petits clients, tu m'as convaincue! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le conseille beaucoup en librairie aussi !

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout, merci pour la découverte ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu peux suivre tout ce que fait l'auteur, c'est vraiment chouette !

      Supprimer