vendredi 14 juillet 2017

Aussi libres qu'un rêve - Manon Fargetton

Aussi libres qu'un rêve - Manon Fargetton

En cette fin du XXIe siècle, l'accès à un métier est régi par la loi des Dates de naissance. Ainsi, si vous êtes né en janvier, les métiers les plus cotés vous seront proposés ; par contre, si vous êtes né en décembre, il ne vous restera que les métiers dont personne n'aura voulu. Minöa et Silnëi sont soeurs jumelles, mais l'une est née le 31 décembre à 23h58, et l'autre dans les premières minutes de janvier ! Cela ne les empêchera pas d'unir leurs forces pour combattre la tyrannie des Dates de naissance, en compagnie de Kléano, jeune chanteur d'un groupe de rock rebelle.

Note : 3 / 5


J'ai beaucoup entendu parler de L'héritage des rois-passeurs, mais c'est finalement avec son tout premier roman, Aussi libres qu'un rêve, que j'ai eu envie de découvrir cette auteure. Un petit roman encore maladroit qui ne m'aura pas marqué, mais qui saura satisfaire les lecteurs de dystopie.

La société que nous dépeint l'auteure dans ce futur proche est très restrictive, ne laissant guère la place à l'ambition. En effet, votre métier est choisi dès la naissance suivant... le mois où vous êtes né ! Gare à vous si vous naissez en décembre, vous finirez sur un bateau-filtreur à trier des algues toute votre vie. Les janviers, en revanche, ont accès aux métiers les plus prisés, comme acteur ou chanteur. Mais dans cette société sans liberté de choix, même certains privilégiés de janvier ne trouvent pas leur place.

Le livre va nous permettre de suivre deux jumelles, Minöa et Silneï. Elles sont nées à quelques minutes d'intervalle, mais vont évoluer dans deux mondes opposés. Car si Silnëi est née en janvier, Minöa est quand à elle née en décembre. L'injustice de leur situation nous permet de mettre en évidence tous les problèmes de leur société. Et certaines rencontres ainsi que la découverte de secrets révoltants vont les pousser à vouloir changer les choses.

Les deux jumelles vont cependant complètement être remplacées par deux autres personnages (dont je ne peux pas vraiment vous parler sans vous gâcher quelques surprises), elles ne sont pas vraiment les personnages principaux et je me suis un peu sentie trompée... D'autant plus que l'auteure ne va pas au bout de ses deux personnages et ça m'a beaucoup frustré, j'attendais vraiment qu'elle aille plus loin.

Et cette frustration a été générale car c'est tout le livre qui m'a semblé un peu facile et survolé. Le rythme du récit est étrange, les ellipses sont beaucoup trop nombreuses et cela ne permet pas au lecteur de s'intéresser à l'histoire. Le livre semble être une liste d'événements importants, il manque des choses entre, de quoi rendre le tout réel et prenant. En conséquence, tout manque de profondeur : les relations sont fades car expédiées en un chapitre, les personnages caricaturaux, les rebondissements simples et attendus... L'aspect jeunesse et naïf est aussi un peu trop présent, notamment avec les poèmes et les paroles de chansons qui m'ont fait sourire et repenser aux vieux blogs skyrock que l'on considère maintenant avec gêne...

Pour autant, l'idée de base est vraiment chouette et j'ai aimé découvrir le quotidien de nos deux jumelles. C'est une vraie bonne idée de dystopie, malheureusement maladroitement exécutée. Une lecture divertissante mais pas vraiment marquante.

Logo Livraddict

**********

Des frères et soeurs que tout oppose, mais dont l'amour est plus fort encore :
  

4 commentaires:

  1. Ah dommage ! L'histoire pouvait être sympa ! Bon après, c'est avec des jumeaux donc faut voir comment c'est traité, mais le synopsis semblait plutôt cool. Ceci dit ton avis me refroidie quand même ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elles sont pas si proches pour des jumelles :/ Surtout que, comme dit, elles passent vite au second plan malheureusement !

      Supprimer
  2. Tout à fait d'accord ! Je ne lis plus vraiment de littérature jeunesse et j'y ai trouvé tout ce qui m'énerve dans le genre... mais elle l'a écrit à 18 ans, donc je vais plutôt retenir son imagination et son talent à l'état brut :) tout aurait mérité d'être traité plus en profondeur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il faut le souligner ! J'aurais été incapable d'écrire quelque chose comme ça à 18 ans (même encore maintenant d’ailleurs ahah)

      Supprimer