mercredi 28 juin 2017

Le Bâtard de Kosigan, tome 1 : L'ombre du pouvoir - Fabien Cerutti

Le Bâtard de Kosigan, tome 1 : L'ombre du pouvoir - Fabien Cerutti

Le chevalier assassin, Pierre Cordwain de Kosigan, dirige une compagnie de mercenaires d’élite triés sur le volet. Surnommé le « Bâtard », exilé d’une puissante lignée bourguignonne et pourchassé par les siens, il met ses hommes, ses pouvoirs et son art de la manipulation au service des plus grandes maisons d’Europe. 
En ce mois de novembre 1339, sa présence en Champagne, dernier fief des princesses elfiques d’Aëlenwil, en inquiète plus d’un. De tournois officiels en actions diplomatiques, de la boue des bas fonds jusqu’au lit des princesses, chacun de ses actes semble servir un but précis. 
À l’évidence, un plan de grande envergure se dissimule derrière ces manigances. Mais bien malin qui pourra déterminer lequel…

Note : 3,5 / 5


J'ai découvert ce livre lors des Imaginales de 2015 où il a gagné le Prix Imaginales des lycéens. Son côté fantasy historique m'a tout de suite intéressé, mais ce n'est que récemment que j'ai pu le lire grâce à Livraddict et à Folio SF que je remercie. Même si ce premier tome n'est pas un coup de cœur dû au personnage principal et à l'histoire parallèle qui peine à décoller, ce livre m'a tout de même intrigué et je lirai la suite avec plaisir !

Le livre nous plonge dans deux époques différentes. Le récit se concentre avant tout au Moyen-Âge, avec Pierre Cordwain de Kosigan et son quotidien de mercenaire, un Moyen-Âge cependant loin de celui que l'on connaît car peuplé d'elfes, de trolls ou encore de nains. Souvent impliqué dans des complots, redouté pour son côté séducteur et manipulateur, ce premier tome va nous permettre de le suivre lors du tournoi organisé par la comtesse Catherine en l'honneur du futur mariage de sa fille. En parallèle, c'est l'histoire d'un de ses descendants, Kergaël de Kosigan, qui nous est petit à petit dévoilé à travers sa correspondance. Ce deuxième personnage va hériter d'une étrange boite datant du Moyen-Âge, et qui va le pousser à faire des recherches sur son ancêtre qui n'est autre que Pierre Cordwain de Kosigan.

Dès le premier chapitre, j'ai tout de suite su que j'allais adorer cette première époque, l'univers et la façon dont l'histoire allait nous être conter. Le récit est à la première personne, mais pour une fois j'ai vraiment accroché : le personnage principal réussit à complètement nous plonger dans le moment et décrit les actions, les combats avec précision (peut-être même un peu trop). Il n'hésite pas à glisser (souvent en début de chapitre) des petites anecdotes sur l'époque, ou sur un autre personnage, et ce pour notre plus grand plaisir (mais, surtout, pour bien nous faire comprendre le contexte)

Car ce premier tome est en effet plutôt exigeant. Le récit est vraiment très riche, les complots s'enchaînent et le lecteur doit vraiment toujours être attentif. Surtout que ce sont deux récits que nous devons suivre !

Mais ce n'est pas ce qui m'a le plus gêné dans ce livre, au contraire (j'ai trouvé le récit vraiment intéressant, et je me plaisais à essayer de savoir ce que Pierre de Kosigan pouvait bien avoir derrière la tête !) Malheureusement, c'est le personnage principal en lui même qui m'a le plus gêné. C'est tout à fait personnel, mais je ne le supportais tout simplement pas ! Ce genre d'homme séducteur, orgueilleux et insolant m'agace, et n'est pas très crédible (la manière dont les femmes lui tombent dans les bras franchement...) Aussi, je n'ai pas du tout réussi à m'attacher au personnage et je m'inquiétais beaucoup plus pour ses acolytes que pour lui.

J'ai aussi trouvé que le récit parallèle avec Kergaël cassait le rythme du récit, en plus d'être très long à décoller. Le début n'est vraiment pas très intéressant et c'est bien dommage car les dernières correspondances sont vraiment passionnantes et haletantes.

Mon ressenti général reste cependant vraiment positif. Le livre est extrêmement bien écrit et l'intrigue franchement prenante. Ce premier tome n'est qu'introductif mais annonce des choses très intéressantes. Je pense continuer mon voyage au Moyen-Âge, en espérant petit à petit me faire au personnage !

Logo Livraddict

**********

A la recherche de ses origines :
  

4 commentaires:

  1. Je suis une vilaine, j'ai succombé au charme de Pierre ... Ahah :p Je sais pas, je crois qu'il m'a rappelé des héros de films de cape et d'epee, tout à fait comme lui... Et voilà, je suis faible :p
    (mais face à un homme fictionnel je me l'autorise :p )

    Tu as raison de dire que l'histoire est riche et exigeante pour le lecteur, c'est le cas. Et c'est ce qui est bon.

    L'histoire du descendant, je crois m'être demandée assez longtemps quelle était son but. Et il est vrai qu'elle demande de la patience pour en saisir son sens.

    Une bonne lecture en tout cas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non ! Moi il m'a énervé !! ahah En espérant que mon avis sur lui change dans le deuxième tome, à voir ;)

      Supprimer
  2. Je suis comme c'era, j'ai succombé à Pierre pour ma part. Tu soulignes que les femmes tombent facilement dans ses bras, mais je pense qu'il incarne le bandit de grands chemins donc une petite part d'aventure pour des nobles en manque de sensations fortes. Enfin je vois la chose ainsi ^^

    Du reste, nous sommes d'accord, y'a du bon potentiel et il me tarde de lire la suite également ! Et il paraîtrait que la suite se consacre davantage au descendant, on en saura donc plus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah chouette ça ! Car au final j'ai préféré suivre son descendant !

      Supprimer