mercredi 17 mai 2017

Les Els, tome 1 - H. Roy

Les Els, tome 1 - H. Roy

« Je cours. Plus vite que jamais. Mes pulsations cardiaques sont des percussions frénétiques qui rythment ma cavalcade. L’air me brûle les narines, m’enflamme la gorge. J’ai froid, j’ai peur, j’ignore où je vais. Fuir, c’est tout ce qui m’importe. » 
Connor a 18 ans, elle vit avec son père à Eden Lake, une petite ville des Adirondacks et, en dehors du fait que son meilleur ami a subitement pris ses distances, elle mène une existence plutôt tranquille. 
Le jour où sa tante débarque, les choses se compliquent. Car les cauchemars qui assaillent Connor depuis quelque temps pourraient bien devenir réalité…

Note : 3 / 5


Merci à Babelio et à J'ai Lu pour l'envoi de ce livre dont le résumé, très mystérieux, m'a tout de suite attiré. J'avais quelques idées concernant l'histoire, je m'attendais notamment à de la bit-lit et je n'ai pas été déçue. Mais malheureusement, ce livre m'a aussi beaucoup trop fait penser à la série Twilight... Sans être aussi mauvais, Les Els reste un livre pour ados en quête de frissons amoureux qui m'a parfois gêné et un peu déçu.

Le livre, écrit à la première personne, va nous permettre de suivre Connor, une jeune fille de 18 ans dont la banale vie d'étudiante va changer. Elle apprend, peu avant son dix huitième anniversaire, qu'elle n'est pas humaine. Pire, elle n'est pas non plus une Els, comme son père ou sa grand mère : Connor est une hybride. Les Els possèdent des ennemis qui se nourrissent de leur sang : les Prédateurs. Pour protéger son peuple et sa famille, la mère de Connor a décidé d'en devenir un. Connor n'a donc pas que du sang Els dans ses veines, elle est aussi à moitié Prédateur. Et cette particularité va attirer l'attention de leurs ennemis, qui sont à sa recherche. Pour la protéger et la préparer en cas d'attaque, l'Agence de Sécurité des Els lui a désigné une Guide et un Gardien, des Prédateurs repentis qui vont avoir du mal à se faire une place dans la petite société d'Els d'Eden Lake.

Une petite ville des Etats-Unis perdue au milieu d'une nature luxuriante, une jeune lycéenne qui apprend l'existence d'êtres dotés de dons et de leurs ennemis qui font beaucoup penser à des vampires, un triangle amoureux, une demoiselle en détresse qui a besoin qu'on la protège... beaucoup de choses font penser à la série Twilight de Stephenie Meyer. Et même si l'univers d'H. Roy va beaucoup plus loin qu'une simple réécriture du mythe du vampire, j'ai malheureusement trouvé qu'il servait beaucoup trop le côté romance d'adolescents et était relayé au second plan.


Heureusement, H. Roy a un style vraiment agréable. Le livre est écrit à la première personne mais pour une fois je l'ai apprécié. Il y a beaucoup de descriptions, de l'environnement mais aussi des pensées des Connor, qui permettent une immersion quasi instantanée dans l'histoire. Et c'est vraiment avec justesse que l'auteur oscille entre les deux, ce n'est pas du tout ennuyeux et long, au contraire : le récit est vraiment bien rythmé, la révélation initiale arrive très vite et le reste du récit est ponctué par de nombreux rebondissements. J'ai trouvé les scènes d'action et de combat un peu floues, mais en général j'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur.

L'histoire en elle même est plutôt cohérente et on se plait à suivre Connor qui découvre petit à petit ce peuple, cette société auxquels elle appartient. Malheureusement, l'auteur s'attarde beaucoup plus sur les scènes au lycée, les fêtes, les sorties shopping et les sentiments amoureux contradictoires de Connor que sur sa nouvelle condition et le nouveau monde qui s'ouvre à elle. Certaines scènes m'ont vraiment fait soupirer et certains aspects m'ont ennuyé comme l'absence de son père qui, dès lors qu'il a appris la vérité à sa fille, se déresponsabilise totalement et laisse Connor à sa Guide et à son Gardien. En général, tout le long du livre, on se demande bien où sont les adultes...

Les Els n'est pas un mauvais livre, mais il est clairement destiné à un public adolescent. Je suis complètement passé à côté de la romance, je n'ai pas aimé son côté édulcoré, la niaiserie des premiers baisers, des papillons dans le ventre et j'en passe. D'autant plus que tout cela rend le récit vraiment prévisible. L'auteur ne s'est selon moi pas intéressé aux bonnes choses, n'a pas orienté son récit vers les bonnes scènes. Je n'ai tout simplement pas aimé que la romance soit au centre du récit. Pour autant, je comprends l'engouement pour ce livre : les fans de romance paranormale à la Twilight trouveront vraiment leur compte, mais, de mon côté, ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais ni ce que j'avais envie de lire.

Logo Livraddict

**********

Romance paranormale :
  

3 commentaires:

  1. C'est vrai qu'avec du recul, ça fait assez ambiance Twilight au début. Comme toi, cet ouvrage m'a vraiment partagée... Je pense qu'un public ado ou des personnes souhaitant découvrir le genre romance surnaturelle peuvent apprécier.

    RépondreSupprimer
  2. Effectivement, ça rappelle Twilight, mais j'ai quand même trouvé qu'il y avait plus d'action. Après, je suis d'accord, ce n'est pas un livre qui marque les esprits.

    RépondreSupprimer
  3. J'avais beaucoup aimé ce premier tome mais je peux comprendre ce qui t'a fait passer à côté ^^

    RépondreSupprimer