samedi 29 avril 2017

La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains - Catherynne M. Valente

La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains - Catherynne M. Valente

Septembre a douze ans et aspire à l'aventure. Quand le Vent Vert et le Léopard des Petites Brises l'invitent en Féérie, bien sûr, elle accepte. Elle découvrira qu'elle seule peut libérer Féérie de la main de fer de la Marquise. En compagnie d'un Vouivriothèque, elle perdra son coeur, ses chaussures, son ombre et son chemin, mais trouvera le courage, une Cuiller et bien plus encore...

Note : 4 / 5


Une magnifique couverture qui attire le regard, un titre qui fait sourire tant il est long et un résumé qui nous promet un voyage qui n'a rien à envier aux contes classiques : je veux en être !

Et l'aventure n'attend pas : dès les premières pages, Septembre et le lecteur partent pour Féérie où les différentes rencontres et événements vont l’amener à sauver ce monde qui, depuis que la Marquise a pris le pouvoir, est bouleversé.

Et quelles rencontres, quels événements ! Les créatures fantastiques ne manquent pas et les situations loufoques et absurdes s'enchaînent. Notre héroïne va trouver un ami en A-à-L, un Vouivre qui pense que son père est une bibliothèque et qui, comme son nom l'indique, connaît la définition de tous les mots de a à l. Elle va aussi rencontrer des sorcières et un Lou-Garou, sans p, car contrairement aux Loup-Garous il se transforme en humain à la pleine lune et est un loup le reste du temps (et il vaut mieux se méfier de lui quand il est humain !)

Je me suis beaucoup attachée à Septembre qui est un petite fille très sage et intelligente sans pour autant être niaise comme les petites filles des contes classiques. De manière générale, l'auteure a vraiment réussi à rester originale en reprenant pourtant beaucoup d'éléments de contes connus.

J'ai vraiment adoré l'univers de l'auteur, son imagination qui m'a fait penser à tous mes livres préférés comme L'Histoire Sans Fin, Alice au Pays des Merveilles ou Les Chroniques de Narnia Il y a d'ailleurs plein de références à ces contes classiques : Septembre fait son entrée en Féérie en tombant dans la mer, une eau salée qui pourrait très bien être faite des larmes d'Alice ; alors qu'une autre enfant passe par une armoire pour rejoindre ce monde fantastique. Ce livre m'a beaucoup fait sourire, m'a rendu nostalgique. Certaines situations complètement loufoques permettent cependant de parler de choses de la vraie vie, et je trouve que c'est vraiment la meilleure façon de le faire.

J'ai aussi vraiment adoré le narrateur qui est très présent. Il fait très souvent des pauses dans le récit pour parler au lecteur, nous livrer certaines choses que Septembre ne sait pas et que l'on ne devrait pas savoir non plus à ce stade du récit. C'est vraiment un personnage à part entière et il m'a beaucoup fait penser au narrateur de L'Histoire Sans Fin, qui aime lui aussi briser le quatrième mur.

Cependant, j'ai trouvé que le récit s'essoufflait un peu vers la fin, et je n'ai pas compris ce besoin de mettre tant de violences au sein du récit. Certains moments sont vraiment durs et cassent un peu l'aspect conte qui normalement n'a pas besoin de violence pour instaurer une ambiance pesante, forte émotionnellement. La fin m'a pourtant vraiment surprise !

Le roman de Catherynne M. Valente est vraiment un hommage à tous ces contes que l'on a tous lu en étant petit. J'ai vraiment adoré mon voyage, j'ai trouvé ce livre fort et l'imagination de l'auteure vraiment étonnante ! J'aurais pu suivre Septembre indéfiniment à la découverte de Féérie.

Logo Livraddict

**********

Univers merveilleux, fantastique et parfois absurde :
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire