mercredi 15 mars 2017

Ronces Blanches et Roses Rouges - Laetitia Arnould



Ronces Blanches et Roses Rouges - Laetitia Arnould

Orphelines d'un passĂ© dont elles n'ont aucun souvenir, Sirona et sa jeune sĹ“ur Eloane sont aussi diffĂ©rentes qu'insĂ©parables. 
Pour Ă©chapper au mariage qui l'effraie et Ă  la colère dĂ©vastatrice de Mme Whitecombe, Sirona prend la fuite. 
Au cĹ“ur d'une fĂ´ret obscure et de sa propre tourmente, elle se fait toutefois une promesse : celle de revenir chercher sa sĹ“ur. 
Quitte Ă  affronter l'ours qui rĂ´de dans son sillage. 
Quitte Ă  suivre les ronces blanches et les roses rouges. 
Quitte Ă  croire en la magie. 
Mais c'est sans compter sur l'Ă©nigmatique pianiste qui compse une toile de mĂ©lodies enivrantes, dans son château oĂą la nuit est synonyme de toujours... 
La musique, le désir de vengeance, l'amour véritable comme l'attirance malsaine tissent les fils rouges et blancs qui se croisent et se nouent jusqu'à la fin de ce récit enchanteur, inspiré par le conte des frères Grimm : Blanche-Neige et Rose-Rouge.

Note : 3,5 / 5


Magic Mirror est une toute jeune maison d'édition spécialisée dans le merveilleux. Leur première production, Ronces Blanches et Roses Rouges, sortie le 27 Février, revisite le conte de Blanche-Neige. Premier voyage plutôt réussi ! L'auteure maîtrise vraiment le genre et arrive à complètement transporter le lecteur.

Si vous ne connaissez que la version Walt Disney du conte de Blanche-Neige, je vous conseille vivement de commencer par la fin du livre où l'éditeur a eu la bonne idée de nous proposer le conte original des frères Grimm. Walt Disney a en effet pris un peu trop de liberté dans l'adaptation de ce conte et si vous ne lisez pas l'original avant vous serez surpris par la réécriture de Laetitia Arnould.

Le début du conte de Laetitia Arnould nous permet de suivre la vie de Blanche et de sa sœur Rose, vie chamboulée par une étrange catastrophe qui leur a fait perdre la mémoire. Mme Whitecomb qui a recueilli les deux petites filles les élève dans une petite chaumière perdue dans une forêt où rôde un ours et où les tempêtes surgissent sans prévenir. J'ai trouvé le début un peu long, le récit reste mystérieux et évasif, le lecteur est impatient de voir l'histoire avancer et cela tarde.

Heureusement, le merveilleux que nous promet la maison d'édition arrive, lui, très rapidement. Il y a tout d'abord leur père et sa magie. Puis ces ronces blanches qui entourent la maison et semblent dotées d'une vie propre. Enfin tout s'accélère lorsque Blanche s'enfuit pour échapper au mariage arrangé par Mme Whitecomb. Le livre revêt soudain une toute autre ambiance, sombre, mystérieuse, à mesure qu'elle s'enfonce dans la forêt et rejoint finalement un étrange château. Les situations invraisemblables et inexplicables caractéristiques des contes continuent d'affluer, le mystère autour des deux jeunes filles s'épaissit et j'ai adoré en imaginer la conclusion. Le lecteur est totalement transporté par ce récit parfois cauchemardesque, les illusions, les mensonges...

Cette ambiance étrange propre aux contes est aussi portée par les différents personnages que vont croiser Blanche et sa sœur. Mme Whitecomb tout d'abord, qui s'isole tous les jours dans son étrange laboratoire et semble cacher beaucoup de choses. L'ours, une menace omniprésente, avec ses grognements qui déchirent la nuit, et qui s'avère au final être le véritable personnage principal de l'histoire selon moi. Le pianiste qui va sans aucun doute ravir votre cœur et vous le chambouler plus d'une fois. Il y a aussi, bien sur, un nain, mais qui est loin d'être sympathique. Et enfin Blanche elle même va très souvent nous angoisser en nous faisant part de ses pensées et ses inquiétudes.

Ce livre est cependant parfois un peu maladroit. J'ai justement trouvé que les pensées de Blanche étaient trop présentes. Certaines scènes passent beaucoup trop rapidement (j'aurais aimé rester plus longtemps dans le château et que l'auteur développe plus ces moments hors du temps et angoissants que Blanche y passe) alors que l'auteur s'attarde ensuite beaucoup sur les réflexions de Blanche. Celles ci cassent d'ailleurs parfois cette ambiance mystérieuse que j'ai tant aimé, tout comme les dialogues qui ne collent parfois pas avec le reste du récit. J'ai trouvé que Rose, la sœur de Blanche, était un peu trop mise à l'écart. L'épilogue ne m'a pas plus, trop mielleux, trop Happy Ending. Pour une fois j'aurais aimé une fin plus ouverte qui aurait mieux collé avec l'ambiance.


Malgré quelques maladresses, Ronces Blanches et Roses Rouges reste un livre totalement addictif. Le lecteur est complètement happé par cette ambiance mystérieuse, il veut connaître le fin mot de l'histoire, pourquoi on semble s'acharner sur ces deux jeunes filles. La conclusion, si on exclu l'épilogue, est vraiment à la hauteur, épique et palpitante. J'ai adoré mon voyage merveilleux et je remercie les éditions Magic Mirror pour leur confiance. Bon courage pour la suite (que je vais continuer à soutenir avec plaisir !) et bravo pour cette première production !


Logo Livraddict
**********

RĂ©Ă©critures de contes :
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire